AVENTURE DANS LA TORNADO ALLEY AVEC LAURENT ET JULIEN

Du 21 au 29 mai : formations tornadiques, supercellules, arcus, foudre.

-se référer à la page définitions.


Après être remontés légèrement nous reprenons la direction de Laredo TX. Nous arrivons le long de la frontière Mexicaine avec un beau point de vue.
La cellule devient supercellulaire et dévie vers le sud-est. Nous partons rapidement au sud et le noyau devient très intense ; nous avançons nous mettre à l'abri de la grêle lorsqu'un impact tombe sur un transfo au moment où nous passons. Grosse explosion mais nous n'avons pas le temps de nous arrêter.
Le noyau très grêligène nous arrive dessus et nous ne pouvons l'éviter à cause la ville. Sous l'abri d'une station essence, nous assistons au spectacle lorsque qu'une rafale descendante nous tombe dessus (vidéos en ligne à mon retour). en essayant de repartir, les routes sont toutes inondées, poursuite impossible. Nous venons d'assister à une puissante SP HP (supercellule extrêmement pluvieuse).

Le lendemain nous sommes placés à la frontière est du Nouveau-Mexique (NM). Nous patientons car la convection a beaucoup de mal à se mettre en place.
Ce n'est que plus tard et bien plus au nord-ouest de notre position (vers Roswell NM) qu'un split s'oppère. Les deux cellules sont assez virulentes et dévient nettement du flux. Nous partons à leur rencontre. Malheureusement elles s'affaiblissent mais nous pouvons nettement distinguer le mésocyclone au soleil couchant.

Les deux jours suivants seront consacrés au repos et visite des White Sands NM en compagnie de Dean, Yann, Marion et Nicolas.

Ensuite, nous remontons vers Burlington (Colorado CO) pour intercepter les premiers orages. Ils se développent rapidement et deviennent rotatifs, notamment celui près de Yuma CO. Nous le suivons et donne une première rafale descendante puis de nombreuses aspirations. Peu de temps après, de gros grêlons s'invitent dans la partie au moment où un tourbillon est visible au sol sous la zone de rotation. Nous ne pouvons poursuivre car des grêlons de 8 cm sont signalés sur le chemin de la poursuite ; pas d'autres choix que d'abandonner et d'en suivre un autre plus au sud.

 

Nous passons à l'arrière d'une autre supercellule puis décidons de la traverser pour rejoindre le mésocyclone avant qu'elle ne devienne trop virulente et trop dangereuse. Malgré tout le rideau de grêle (visible sur le centre et la gauche de la photo) est intense.

Une fois traversées, les précipitations s'atténuent pour laisser place à un mésocyclone en formation et déviant de flux vers le sud-est. Nous prenons donc des dirt road pour mieux nous placer. Nous tombons sur Jeff Piotrowski (chasseur reconnu aux USA) et sa femme Kathryn sans trop le savoir car nous pensions suivre Nicolas et Marion (même voiture).

De grosses aspirations (courant ascendant) apparaissent sous le méso tandis que les dirt road deviennent de plus en plus difficiles et dangereuses. Mais pas le choix, si nous voulons poursuivre pour voir quelque chose et éviter de se prendre d'énormes grêlons nous devons continuer coûte que coûte. D'énormes ornières, des bosses, des trous nous rendent la tâche bien difficile. Nous sommes même obligés de couper dans les champs, tel est le prix. Des dizaines de kilomètres nous séparent des routes en dur. L'avantage c'est que nous sommes placés entre le méso et le rideau de grêle. Autant dire que si il se passe quelque chose, nous sommes idéalement placés.
Et au moment de retrouver une route c'est exactement ce qu'il se passe. L'inflow et l'outflow se rencontrent, un tourbillon de poussière commence à monter vers le ciel au moment où tout se fait envahir par les précipitations. Photos difficiles à prendre à la vue des conditions. Nous sommes à proximité de Winona KS.

Nous retrouvons Marion, Nico, Dean et Yann près de Colby KS le lendemain. Nous prenons une direction nord-ouest vers le sud-ouest du Nebraska (NE) en limite du Wyoming (WY).
Les cellules orageuses peinent à se former tandis que plus au sud près de Denver, un magnifique supercellule s'isole tout en déviant ; nous commençons à regretter car elle porte un belle signature tornadique (en crochet) au radar.
Nous patientons donc en attendant ; Ce n'est que bien plus tard que nous sommes récompensés par de belles ambiances et également un splendide arcus multicouche.

Aussitôt, nous reprenons la route vers le sud Oklahoma/ nord Texas soit environ 10h de route. Tout le long de la route, nous suivons les orages et passons dessous (beaucoup de pluie et grêle). Nous voyons de très belles choses (nuage-mur, impacts, extras).

Nous sommes claqués et ne dormons que trois heures.

Au réveil nous reprenons rapidement la route, nous croisons l'équipe de Tim Marshall avec le doppler puis nous nous arrêtons à une station près de Ponta City OK. Là, nous tombons sur Reed Timmer avec le dominator 3 (véhicule pour se rendre au plus près des tornades).

Vu la situation complexe, nous décidons de nous arrêter près de Shawnee OK. La décision est difficile à prendre car les indices sont excellents vers le sud (point de rosée très élevé, CAPE supérieure à 7000) mais la convection n'est toujours pas présente en fin d'après-midi ; nous partons donc vers Tulsa OK. Chasse très difficile et peu convaincante malgré quelques ambiances et clichés le soir. Un très beau spectacle électrique est cependant au rendez-vous.

Les deux jours suivants sont plus calmes avec quelques orages locaux.

17, 18, 19 et 20 mai : journée de repos, magnifiques ambiances, foudre, extranuageux, supercellules, probable tornade.

Nous continuons notre périple américain en commençant avec une journée de repos bien méritée.
Nous prenons tranquillement la route vers le nord-ouest de l'Oklahoma (OK) pour rejoindre d'autres chasseurs que nous connaissons.

Le jeudi, un hight risk est activé sur le nord OK et sud Kansas (KS).
Nous nous mettons en route du côté de Coldwater KS et patientons. Plus tard, la convection explose littéralement et nous surveillons les cellules arrivant dans les champs d'hélicité favorables.
Elles se transforment rapidement en supercellules et décidons d'en suivre une plutôt prometteuse ; elle prend la direction d'Alva KS.

Les sirènes de "tornado warning" (TW) retentissent, la vie en ville se fige littéralement. En cas de TW, les stations d'essence ferment ; heureusement nous venions juste de faire le plein. Nous la suivons au radar et un crochet apparaît nettement près de la zone d'alimentation et essayons de la rejoindre.
Les routes ne sont pas faciles et nous avons un noyau de grêle très intense devant nous.
Nous n'avons rien vu mais quelques chasseurs ont pu la photographier et la filmer. Elles fut assez brève.
Ensuite, nous continuons de la suivre et nous mettons près du mésocyclone. Rotation nette et un énorme tuba apparaît, mais nous ne voyons pas le contact au sol car le premier plan est complètement caché.
Plus tard, nous photographions les cellules par l'arrière et faisons de la foudre nocturne.

 

Le vendredi nous décidons de partir plein sud sur un target dans le centre/nord Texas (TX).

Nous faisons 6 heures de route et nous posons au sud-ouest de Wichita Falls TX/ nord d'Abilene TX.
Belles petites cellules mais l'apport en humidité est limité malgré que nous soyons bien placés près de la dryline.
Nous poursuivons plus au sud pour rejoindre un système virulent et quasiment statique. De splendides couleurs apparaissent au coucher du soleil.

Système constamment alimenté et très électrique donnant quelques extranuageux dans les cellules naissantes au loin. Vers 2h, nous prenons un motel car la fatigue s'accumule. A peine changés, une cellule explose à notre ouest ; nous sommes à Eldorado (TX) à ce moment là. Nous ne réfléchissons pas et y allons rapidement. Après avoir traversé le noyau de précipitations, un impact tombe devant nous en ciel clair. Là pas de doute il s'agit d'un extranuageux. Rapidement en place, un superbe spectacle s'offre à nous, même si certains extras ne tombent vraiment pas très loin.

 

 Nous descendons encore vers le sud le lendemain près de la frontière du Mexique jusqu'à Laredo, TX. 
Très rapidement, nous remontons nord-est vers Freer TX pour intercepter une superbe supercellule, magnifique structure. Nous la suivrons jusqu'en fin d'après-midi. Quel bonheur de pouvoir suivre ce monstre.

Le soir, nous nous arrêtons dans un petit bar restaurant typiquement texan ; quelle ambiance.

14, 15 et 16 mai : tornades, grêlons, arcus, foudre...

Laurent, Julien et moi sommes à peine arrivés que les hostilités commencent.

Dès le lendemain, une première situation nous emmène de Denver (CO) jusqu'au sud-ouest Nebraska (NS) en limite avec Le Wyoming (WO). De belles cellules naissent dont cette très belle supercellule LT (voir définitions) au coucher su soleil. Elle fut peu électrique mais nous met dans l'ambiance rapidement. 

Plus tard et plus au nord, l'activité se développe rapidement. Nous partons dans le nord-ouest du NS et profitons d'un spectacle assez électrique mais surtout très esthétique avec foudre et arcus. 
Bonne première journée.

Le lundi, nous prenons la direction du nord-ouest Oklahoma (OK)/ nord Texas (TX) pour un enhanced risk tornadique. Nous nous positionnons près de McLean TX où une belle structure apparaît. Les routes sont très difficiles d'accès et nous faisons au mieux pour apercevoir la supercellule. Peu de temps après, un mésocyclone se forme et un abaissement se crée en formant un très beau tuba. Nous reprenons rapidement la voiture pour la suivre et le tuba se condense totalement pour former une très belle tornade.
Elle se fait rapidement enveloppée par la pluie et elle devient "rainwrap", plus du tout visible.

Elle se dissipe, tous les chasseurs repartent mais nous restons quelques instants de plus. Nous avions eu raison car une nouvelle tornade se forme juste devant nous, nous ne sommes qu'à quelques centaines de mètres sous les rotations. A cet endroit les sirènes du "tornado warning" de McLean TX retentissent partout en ville.

Dans la foulée nous prenons la direction d'une autre SC plus au sud-est de notre position. Elle a tendance à partir vers Elk City OK.

Nous la rattrapons du mauvais côté, mais nous n'avions pas le choix. Un énorme rideau de grêlons nous barre le passage, mais nous nous apercevons au radar/doppler qu'il y a sûrement une wedge (tornade plus large que haute) quelques centaines de mettre devant nous. La situation est dangeureuse, nous apercevons les rotations grâce aux rideau de grêle.
Nous arrivons à Elk City pour remettre de l'essence rapidement mais en tornado warning, elles sont bloquées. Les voitures de police sirènes hurlantes et les camions de pompiers n'arrêtent pas de défiler vers le sud de la ville. Nous y allons et nous rendons compte que la tornade venait de passer à cet endroit. Beaucoup de dégâts et malheureusement des blessés et un mort.

Plus tard, nous partons vers l'est (Oklahoma City) pour profiter d'une ligne très électrique. Elle nous donnera de bonnes sensations sous un bow-echo au niveau De Yukon OK puis d'éclairs ascendants sur de hautes antennes d'OK City.